Aéroport Martinique - Aimé Césaire

Aéroport de Martinique

Le premier aéroport de Martinique a été mis en service au Lamentin, à 12 kilomètres de Fort de France en 1950. Depuis le milieu du XX ème siècle, et afin de répondre à la hausse constante des échanges aériens l'aéroport ne cesse de s'étendre et de se moderniser. Avec plus de 1,8 millions de passagers annuels, la plateforme aéroportuaire s'agrandit et de nouveaux aménagements sont en cours. La Martinique table sur 2, 5 millions de passagers à l'horizon de 2025.

Desservi par une autoroute, une route nationale et une liaison de bus depuis la ville de Fort de France, l'aéroport est facilement accessible depuis tous les points de l'île. La circulation routière autour de l'aéroport est facilité par de nombreux ronds points et une bonne qualité d'infrastructures.

Présentation de l'aéroport aimé Césaire de Martinique


Initialement géré par la CCI de Martinique, l'aéroport Aimé Césaire est aujourd'hui sous la régie de la Société Aéroportuaire Martinique Aimé Césaire, une SAMAC et ce, pour encore prés de trente ans.

Basé sur la petite commune du Lamentin, au sud de Fort de France, l'aéroport Aimé Césaire a vu le jour en 1950.

L'aéroport Aimé Césaire de Martinique


S'étirant sur une zone de 337 hectares, l'aéroport Aimé Césaire de Martinique accueille tous les types d'avions dont de gros porteurs tels que de des Boeing 747, 77 ou des Airbus A340, A350 et même des A380. Sur une piste de 3 300 mètres de longs sur 45 mètres de large.

Il sert aussi de plateforme de correspondance pour des vols régionaux assurés par Air Caraïbes, Air Antilles Express, Airawak, Taxi Caraïbes Air...

Toutes les liaisons aériennes vers ou depuis la Martinique et les îles périphériques sont assurées depuis ce pôle stratégique qu'est l'aéroport Aimé Césaire. Véritable centre névralgique de l'île, il fait actuellement l'objet de travaux de rénovation et de modernisation afin de répondre aux nouvelles exigences techniques imposées par un secteur aéronautique sans cesse plus performant et à augmentation significative du nombre de passagers en provenance d'Europe, des États Unis...

L'aéroport Aimé Césaire, des infrastructures qui se modernisent


Même si les travaux d'agrandissement et de modernisation des infrastructures aéroportuaires ont pris un peu de retard, l'aéroport Aimé Césaire de Martinique devrait à l'horizon d'un ou deux ans se voir doté de nouveaux équipements. Des équipements qui viendront s'ajouter à ceux déjà existants afin de répondre à une augmentation significative du nombre de passagers, mais aussi aux obligations légales de mise aux normes et aux contraintes techniques inhérentes à l'arrivée d'avions de plus en plus gros et aux technologies de plus en plus abouties.

Ainsi la salle d'embarquement pour les longs et moyens courriers verra sa surface agrandie de 2 000m² supplémentaires avec une redistribution de la zone marchande, commerciale et de service, mais aussi, la création d'un salon d'apparat. Dans ce même espace, les comptoirs des loueurs de véhicules sera aussi repositionné afin de fluidifier la circulation des personnes.

Le trafic régional aura sa propre salle d'embarquement afin, là aussi, de fluidifier un trafic en constante augmentation. Cette salle d'embarquement pour les vols régionaux sera reliée à celle des longs courriers via une passerelle.

En plus de 34 comptoirs actuels d'enregistrements, dix nouveaux comptoirs vont être créés. De même qu'aux cinq filtres de sécurité pour la zone d'embarquement vont venir s'ajouter 8 nouveaux filtres pour améliorer la vitesse de passage des voyageurs.

Du côté plus technique, l'aéroport de Fort de France va passer de 5 à 7 gros porteurs pouvant être traités simultanément grâce à deux nouveaux postes de stationnements réservés aux vols moyens et longs courriers. Une nouvelle salle d'embarquement sera d'ailleurs dédiée à cet agrandissement.

Comment se rendre à l'aéroport Aimé Césaire

L'aéroport Aimé Césaire de Martinique est très facile, mais aussi très simple d’accès tant pour les martiniquais que pour les nombreux touristes qui viennent découvrir l'île. Accessible en bus directement depuis Fort de France, les infrastructures routières qui jouxtent la zone aéroportuaire sont d'excellentes qualités. Depuis le sud de la Martinique, zone sans doute la plus appréciée des touristes, l'accès se fait de manière très fluide via la Route Nationale 5 qui relie l’aéroport au village du Marin. L'autoroute A1 quant à elle est le point d'accès routier au Nord de l'île via la Préfecture de Fort de France.

Quant à l'accès au parc de location de stockage des véhicules de location, il se fait directement par un des accès précédent. Là, ou bien, depuis les arrivées de l'aéroport, chacun peut louer une voiture ou la ramener sans encombre. Ce sont des navettes régulières et gratuites assurées par les loueurs eux mêmes, qui prennent en charge les locataires de véhicules et leurs familles. Aucun véhicule de location n'encombre les abords directs de l'aéroport.


Ma sélection 0