Aéroport Guadeloupe

Aéroport de Guadeloupe


A six kilomètres à peine du cœur de Pointe à Pitre, sur la commune des Abymes, l'aéroport Pôle Caraïbes rapproche le monde entier des îles de Guadeloupe. L'aéroport, qui accueille des touristes du monde entier, via des liaisons aériennes régulières tant avec l'Europe qu'avec les États Unis, est très facile d'accès tant en bus qu'en voiture. Bénéficiant de structures modernes et en constante évolutions, l'ensemble de la zone aéroportuaire offre une large gamme de services. D'un point de vue purement technique, Pôle Caraïbes est doté d'infrastructures permettant l'arrivée, le stockage et les départs d'avions gros porteurs. Air France, Air Caraïbes et Air Antilles express assurent, au départ de Pointe à Pitre, les liaisons régionales.

Présentation aéroport de Pointe à Pitre-Pôle Caraïbes


Avec 2 445 234 voyageurs en 2018, l'aéroport de Pointe à Pitre Pôle Caraïbe connaît une croissance régulière de 3,6% supplémentaire sur 2017. Ce ne sont pas moins de 2 000 salariés qui s'activent, tous secteurs confondus, sur l'ensemble de la zone aéroportuaire.


Si les premières dessertes aériennes de la Guadeloupe remontent au début du XX ème siècle, la qualité de l'accès aéroportuaire à l'île n'a cessé de s’accroître et de se moderniser.


Ce n'est qu'en 1948 que le premier aéroport a vu le jour sur la commune des Abymes au Raizet. Une simple piste longue de 1 600m et large de 45 mètres permettait d'assurer une circulation relativement structurée. Quant à l'accueil des passagers, il ne se faisait que dans un aérogare de fortune en bois de 200m².


Dix ans plus tard, le Terminal sud a presque triplé sa superficie, atteignant 3 700m². Une superficie qui atteindra 19 000 m² au début des années 80 afin de faire face à l'augmentation considérable des liaisons aériennes et à la taille des avions gros porteurs qui assurent les longs courriers.


Si le transport international s'intensifie, il en va de même pour les liaisons régionales qui connaissent une croissance annuelle à deux chiffre. Afin de répondre à cette augmentation, la CCI (aujourd'hui il est géré par la Société Aéroportuaire SA Pôle Caraïbes) qui gère alors l'aéroport décide en 1980, de la création d'un aérogare supplémentaire de 2 000m² dédié aux liaisons régionales.

Les locaux de l'aéroport

Spacieux et entièrement climatisés, les deux terminaux de l'aéroport Pôle Caraïbes de Pointe à Pitre qui s'étirent sur plus de 30 000 m² sont équipés de 5 passerelles télescopiques, de 52 guichets d'enregistrement, de 7 parkings gros porteurs, de deux parkings d'une capacité totale de plus de 2 000 voitures, 5 ascenseurs et des dizaines de boutiques, duty Free, restaurants...mais aussi d'un centre médical, d'un centre météorologique, d'une caserne SSLIA où stationnent en permanence 5 camions, d'une zone de stockage de matières dangereuses, d'une chambre forte, d'un poste frontalier d'inspection, de quatre chambres froides...

Ces locaux s'étirent sur deux niveaux accessibles au public en voiture comme à pied.

Pôle Caraïbes, des infrastructures modernes


Bien que l'aéroport de Pointe à Pitre dispose de deux grands parkings, P1 et P2, ces derniers ne sont pas gratuits. Seule la dépose de passagers bénéficie d'une franchise de 10 minutes face aux portes d’accès des terminaux. Se garer à Pôle Caraïbes a donc un coût évident et non négligeable.


Afin de ne pas encombrer inutilement les abords immédiats de l'aéroport, un système de navettes gratuites et permanentes amènent les caribéens mais aussi tous les touristes depuis les guichets de locations de voiture, jusqu'aux parkings où sont stockés les véhicules de location.


A peine sorti de l'aéroport, bonjour les vacances. On récupère son contrat de location de véhicule et on attend la navette qui embarque aussi les bagages direction la zone de stockage à quelques centaines de mètres. Là, chacun récupère son véhicule et s'élance sans encombre dans une circulation très fluide. En effet de nombreux ronds points jouxtent l'aéroport. Chaque rond point est simple d'accès et toutes les directions clairement indiquées.


Pour le retour des voyageurs, chaque conducteur procède au même fonctionnement. Les véhicules de location sont ramenés par leurs locataires directement aux parkings des loueurs. Et là, après avoir effectué les formalités d'usage (inspection du véhicule et de son état), une navette ramène les vacanciers et leurs bagages directement et gratuitement au terminal des départs de l'aéroport Pôle Caraïbes de Pointe à Pitre.

Comment se rendre à Pôle Caraïbes

Si la location de voiture demeure un des moyens de locomotion favori de toutes celles et de tous ceux qui viennent en Guadeloupe, il est cependant possible de se rendre à l'aéroport de Guadeloupe directement en bus.

En effet, depuis quelques années, Karu'Liss, le réseau de transports en commun qui sillonne la Guadeloupe, dessert aussi l'aéroport Pôle Caraïbe. Depuis Pointe à Pitre, mais aussi depuis Basse Terre et Grande Terre, ce sont quatre lignes qui mènent à l'aéroport, en attendant l'arrivée très prochaine du Tramway.

Ma sélection 0